être positif

4 conseils pour etre plus positif

Être positif ça reste le B.A. BA de mieux être, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Pour rappel, être positif et le principe de la sophrologie « l’action positive » sont deux choses étroitement liées. Cela permet en effet d’agir concrètement sur soi-même de manière efficace en adoptant un certain recul et en se posant certaines règles.

En effet, quand on pense au mot positif, on fait tout de suite le rapprochement avec le mot heureux ou le bonheur (la pyramide de Maslow). Or être plus positif demande beaucoup de travail et de pugnacité. Quand on veut être plus positive, on rentre dans l’acceptation de soi. Pour autant, dans la vie tout n’est pas rose, aussi bien envers toi, tes amis, tes collèges, ton travail tout ce qui caractérise ton quotidien.

Naturellement il y a des périodes où tu remets tout en question, des périodes ou tu n’es pas bien. Eh bien ces ressentis sont normaux, c’est humain, nous ne sommes pas des robots. Parfois nos émotions nous emportent et il ne faut pas les réprimer. Vivre des émotions négatives est une chose normale, il ne faut pas s’en débarrasser, mais au contraire essayer de les interpréter. Les intégrer permet d’y répondre différemment de ce que l’on a l’habitude de faire en agissant sur le moment. Et c’est ce qui permet de tendre vers de la positivité. Les émotions changent occasionnellement littéralement notre corps (de manière physiologique).

Et aujourd’hui je vous partage 3 conseils pour être plus positif dans son quotidien.

Commencer par soi

En pensant bien faire, on pense qu’être positif, c’est avant tout dans son comportement avec autrui. Alors qu’avant d’être positif avec les autres, il faut commencer par l’être avec soi-même. Et pour ça, et bien il faut accepter d’être ce que l’on est.

Prendre conscience de ce que nous sommes dans sa globalité avec nos forces, nos faiblesses, nos défauts. Il y a des choses que l’on peut changer par exemple la gestion de tes pensées et de tes émotions. On peut apprendre avec la sophrologie à accepter ses émotions et à les gérer.

Cela ne veut pas dire que l’on ne s’empêchera pas certaines pensées, mais leurs impacts seront plus contrôlés, mieux encadrés. Ceux sont les choses qui font partie intégrante de toi et c’est vrai que les accepter peuvent parfois être difficile. En réaction, certains auront besoin de s’isoler pour recharger leurs batteries, d’autres souhaiteront se défouler en faisant du sport et bien, c’est ok. Il ne faut pas culpabiliser de ses actions, c’est ça aussi de s’accepter. Une autre manière efficace serait de faire des séances de sophrologie, elles permettent de se reconnecter avec soi par exemple. Bref, accepter ce que vous êtes sans porter de jugement, restez bienveillant avec vous-même, si vous êtes introverti et bien, c’est ok, n’essayez pas de le changer.

Poser des objectifs réalisables

Pour progresser dans cette voie, il faut poser des objectifs réalisables. Sinon la non-réalisation, où la période pour y arriver est trop longue pour en tirer un quelconque bénéfice. Lorsque ton but est complexe ou bien nécessite une grande durée, alors essaie plutôt de le scinder en plusieurs objectifs complémentaires.

En effet, il sera plus stimulant de voir une progression dans plusieurs petits objectifs que dans un seul qui semblerait trop lointain.

Par exemple, tu pars de zéro en termes de permis de conduire, et tu te fixes un délai de 3 semaines pour faire code et permis. Tu sais pertinemment que c’est quelque chose de peu réalisable. Aussi bien dans la gestion de ton planning, mais également dans l’apprentissage qui nécessite plus de temps. Dans cet exemple, fixe-toi plutôt 2 objectifs, à savoir le code, puis le permis. Ainsi en posant ces 2 étapes, tu profiteras plus facilement de la progression dans ton parcours en évitant de te mettre double pression. Tu pourras en tirer tous les bénéfices, mais pour cela, faut-il encore bien se connaitre et comme je le rappelle dans le 1er conseil, être positif avec soi-même.

Autre chose également, formule ton objectif et écris-le quelque part pour que la symbolique t’emporte. De même tourne ton but de manière positif, dans notre exemple du permis, la formulation donnerait « je veux réussir mon code dans deux mois » au lieu de « je ne veux pas encore échouer mon code »

Prendre du recul

Ce conseil est délicat, car prendre du recul demande beaucoup de rigueur en effet il ne faut pas se laisser emporter par ses émotions, les vivre oui, mais plus rien contrôler non. Et trouver l’équilibre passes par les deux précédents conseils.

Toujours prendre du recul sur ses expériences, si sur le moment tes émotions sont trop fortes, ne réagit pas. Accueilles les, écoutes les ressentis, intégrer les. Prends le temps de faire une pause et ensuite questionnes toi pour prendre du recul qui te permettra de réinterpréter ces expériences.

“Quelle est le ou les points positifs de cette situation ?”

“Qu’est-ce que j’ai appris de cette situation ?”

“Quelle petite étape puis-je accomplir dès aujourd’hui pour commencer à résoudre cette situation ?”

Bien sûr, la force mentale nécessaire pour en arriver là n’est pas aisé à débloquer, mais avec le temps et l’entrainement, c’est une chose qui vous paraitra naturelle finalement. Si vous voulez creuser un peu plus cette thématique, j’ai écrit un article entièrement dédié à la prise de recul.

Prenez soin de vous

Et afin de renforcer cette force mentale, préparez-vous quotidiennement et prenez soin de vous. Cultivez un environnement positif, car ce dernier impact directement votre état d’esprit.

Le matin, commencez par faire votre météo intérieure, profitez de ce que vous avez, cultivez la gratitude de votre vie. Contemplez votre parcours avec fierté et tirez en toute la satisfaction que vous en méritez.

Choisissez donc de passer plus de temps avec des gens qui vous remontent le moral et vous positivent. Et moins de temps – voire pas du tout – avec les gens qui vous enfoncent en étant négatifs et critiques. En effet, les gens avec qui vous passez votre temps et les informations auxquelles vous êtes exposé influencent beaucoup votre état d’esprit. Ce qui aura un grand impact sur votre attitude et votre vision des choses.

Ne laissez entrer que les informations qui vous soutiennent. Passez moins de temps à écouter/lire des médias négatifs et blessants pour votre estime. Privilégiez à passer plus de temps à lire des blogs, des livres constructifs et positifs, à regarder des films motivants. Écoutez des chansons inspirantes et à entendre des livres audio ou podcasts réalisés par des personnes optimistes.

Encore une fois la sophrologie est une méthode qui a fait ses preuves dans l’accompagnement des personnes qui cherchent un mieux-être alors pourquoi ne pas prendre rendez-vous ?

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut