le sommeil

Comment bien s’endormir

Le sommeil, en voilà un sujet qui va en intéresse plus d’un car beaucoup ont du mal à s’endormir. Selon les résultats d’une enquête d’INSV/MGEN confirmés par les centres du sommeil, 16 % des Français déclarent souffrir d’insomnie, 17 % de troubles du rythme du sommeil, 9 % autres troubles. Autrement dit, un tiers des Français déclarent souffrir de troubles du sommeil

C’est pourquoi, le sommeil est devenu un sujet récurrent des magazines santé et psycho et chacun y va de sa petite recette. Les techniques en 9 étapes sont alors dépassées l’année d’après par des techniques en seulement 7 étapes. Et les années passant, nous nous trouvons désormais des techniques en 3 étapes. Plus fort encore, nous trouvons des conseils pour s’endormir en 2 minutes, voire moins comme celle du 4-7-8 qui promet de s’endormir en moins d’une minute (toujours plus ou moins dans ce cas). J’ai hâte de voir la prochaine révolution du sommeil garanti en moins d’une minute.

Bref tu l’auras compris, ce genre de conseils est plus un titre vendeur qu’autre chose, car finalement il n’existe pas de recette magique. Pour bien s’endormir finalement avec un peu de bon sens et parfois si nécessaire un peu d’accompagnement, tout le monde peut y arriver. Je t’épargne le conseil habituel du repas léger le soir en évitant les excitants comme le café ou le thé.

Alors je te livre ici, les points à surveiller pour te mettre dans de bonnes conditions pour t’endormir. Fais ce dont tu as besoin et surtout à ton rythme.

La lumière bleue empêche l’endormissement

1 Éteins tes écrans

La plus connue en premier, mais éteins tes écrans. Et oui, les écrans de télévision, de smartphone ou d’ordinateur projettent de la lumière bleue. Cette dernière bloque la sécrétion de mélatonine, l’hormone permettant l’endormissement. Regarder un écran avant de se coucher dérègle donc votre horloge biologique. Éteindre la lumière et les écrans quelque temps avant de dormir permet également de déconnecter l’esprit, de le couper des préoccupations quotidiennes.

2 Fais une activité sportive

Avoir une activité physique. Un exercice physique régulier, même modéré, favorise le sommeil profond et diminue les symptômes d’insomnie. Tu peux choisir de courir, de faire du fitness, des abdos-fessiers, de la zumba, de la musculation, du football, du basket-ball, du volley ou même de la marche rapide… L’important est de bouger. Le simple fait de choisir les escaliers à la place des ascenseurs ou des escalators ou encore de descendre un arrêt avant ta destination, tout cela est bénéfique. Des bénéfices que l’on ressent la nuit, quand vient le moment de trouver ce sommeil si précieux. Et oui, pratiquer régulièrement une activité physique permet aussi d’améliorer la qualité de nos nuits !

Penses juste, si tu en as la possibilité, à ne pas faire un sport trop intensif juste avant d’aller vous coucher. Il faut laisser au corps le temps de retrouver son rythme normal avant d’aller dormir.

3 Relaxes toi

La relaxation avant le coucher permet souvent d’améliorer la qualité du sommeil. Avant d’aller dormir, tu peux par exemple prendre un bon bain chaud. Dans un premier temps, ce bain va te détendre. Ensuite, la baisse de température progressive du bain favorise ton endormissement.

Faire de la méditation, du yoga et bien sûr de la sophrologie qui possèdent des exercices qui sont faits pour favoriser l’endormissement ou encore améliorer la qualité de son sommeil. Dans beaucoup d’accompagnement en sophrologie, le sommeil est une étape incontournable pour atteindre son objectif.

Se relaxer passe aussi par éliminer ses ruminations nocturnes ou d’évacuer son stress du quotidien. Là encore la sophrologie accompagnée par n professionnel est une super méthode efficace !

4 Instaure un rituel du soir

Inconsciemment nous en avons plus ou moins tous un ne serait ce par le passage dans la salle de bain. En le cadrant un peu, et en gardant l’ordre des étapes avant d’aller au lit, on va habituer notre esprit à aller s’endormir. Plus concrètement, durant une semaine, observes les choses que tu fais régulièrement avant d’aller te coucher. Puis organise selon tes obligations, tes envies un rituel du coucher qui te semble idéal ET réalisable. Et suis-le ! Tu verras alors qu’en effectuant ton petit rituel du soir ton esprit va se préparer et le moment venu, ton endormissement sera plus rapide qu’auparavant.

Il peut s’agir, une fois les enfants couchés par exemple, de prendre un moment pour faire des étirements, du yoga, de la méditation ou de la sophrologie. Puis te préparer une petite infusion ou lait chaud (pas de thé ou café), passer par la salle de bain et aller au lit. Tu remplaces le film ou la série par un livre, de la visualisation, ou encore par l’écoute d’un audiobook. L’idée est de trouver son rituel à soi, il ne sera pas parfait au départ, mais petit à petit vous trouverez la solution.

Cette idée fait écho à ce que vous viviez enfant. À cette époque le rythme était primordial sur tout le reste et très souvent les parents instaurent un rituel du couché avec leur enfant. Une fois adulte, ce rituel possède un côté régressif qui est perçu comme réconfortant, voire sécurisant et nous donne les prédispositions pour bien s’endormir.

Si après tout cela, votre sommeil n’est pas au mieux alors n’hésitez pas à vous faire aider. Il y a plein de raisons aux insomnies ou aux bruxismes que je n’ai pas abordés ici et qui nécessitent parfois un accompagnement personnalisé, alors si besoin, prenez rendez-vous.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut