L’action positive

Nous avions déjà vu ensemble un des grands principes de la sophrologie dans un précédent article, celui de la réalité objective, aujourd’hui je vais vous parler du principe d’action positive. Il est simple à comprendre d’un point de vue extérieur, mais lorsque nous sommes les acteurs cela ne l’est plus forcément.  Ce principe énonce tout simplement que toutes actions, pensées ou ressentis positifs impactent le corps et le mental de manière positive et inversement. Okay, là vous me dites « c’est sympa mais précise un peu ».

pieds trempés ou plaisir simple ?

Je reformule: Un ressenti négatif quelle qu’en soit la cause (une situation pro, un événement…) engendre des pensées négatives et par conséquent nous allons choisir des actions qui ne fera que renforcer notre perception de la situation et du ressenti associé.

Exemple: Je me lève le matin et je vois que la météo annonce un temps gris toute la journée avec de la pluie. La journée commence à peine que ça vous « saoule » déjà car vous avez prévu de vous balader / faire du jogging à votre pause déjeuner et que là vous allez perdre votre temps dans la salle de pause. Vous êtes dégouté(e) et finalement vous avez l’impression que la journée va être fatalement « merdique » (excusez-moi l’expression) et partez au boulot dans cet état d’esprit.

Au boulot, vous dites à peine bonjour et vous contentez de faire votre corvée. Votre comportement est perçu par votre entourage pro comme renfermé et personne n’ose vous parler pensant que vous êtes dans une « mauvaise journée ». Finalement le ressenti du début de journée, vous a conditionné dans votre comportement tout le long de la journée. Ce qui vous a enfermé un peu plus et in fine a renforcé ce ressenti négatif de début de journée.

Ressenti => pensé => action => ressenti => pensé ect…

Alors que vous auriez abordé la météo pluvieuse autrement. Y voir l’opportunité, par exemple, de profiter de ce moment forcé pour faire ce que vous ne prenez jamais le temps de faire habituellement, comme boire un café avec un ami ou un collègue, ou bien écouter ce podcast que vous avez mis de côté ou encore finir ce livre qui traîne sur votre table de chevet, bref vous avez compris l’idée.

De plus ce principe d’action positive est un vrai cercle vertueux, en effet toutes nos actions, pensées ou ressentis positifs engendrent également de nouvelles actions, pensées ou ressentis positifs. Chaque fois qu’une personne ressent quelque chose d’agréable ou tire satisfaction d’une situation, il va inconsciemment reproduire les comportements pour les revivre. Ce mécanisme comportemental que l’on nomme système hédonique a été très bien documenté chez les mammifères.

En alliant le principe de réalité objective et le principe d’action positive, nous sommes donc plus enclins à voir le côté positif des choses. A voir le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide, et réaliser aussi que quelle que soit l’expérience, il y a toujours un enseignement à en tirer. Nous pouvons sortir des concepts d’échec et de réussite mais être simplement dans l’expérience, dépourvus de jugements de valeurs et constater les effets relatifs à chaque action menée et changer l’action (ou le comportement) pour changer le résultat.

Dans un prochain article, je vous proposerai un outil qui vous aidera à analyser l’enchaînement de ces étapes afin de les corriger.

Pour finir, c’est tout le travail du sophrologue d’apprendre au personne qui vienne nous voir de se focaliser sur la dimension positive des situations passées, présentes et même futures afin de générer des ressentis positifs. Ce qui dans un second temps va permettre de prendre conscience de son potentiel et de développer de nouvelles capacités.

Stress des examens ? Pratiquez la sophrologie !

Un examen en fin d’année ? Un concours à passer ?
Les semaines de révisions passent et se réduisent, vous commencez à planifier votre programme de révisions, vous avez de plus en plus de mal à vous endormir, la sophrologie doit être faite pour vous !

Vous avez des difficultés à vous concentrer, vous ne réussissez pas à apprendre malgré la tonne de leçons à connaître sur le bout des doigts…la sophrologie est faite pour vous !
Vous sentez votre respiration se couper rien qu’en pensant aux examens à venir, la sophrologie est vraiment faite pour vous !

Ne foncez pas tête baissée, la sophrologie est l’allié idéal, voire indispensable pour réviser mieux, elle permet d’aborder cette période avec sérénité !

Pourquoi la sophrologie?

Tout d’abord, parce que les séances de sophrologie vous permettront d’apaiser les tensions liées au stress des examens. Nombreux sont les étudiants qui évoquent cette oppression, cette gêne respiratoire notamment avant un oral ou encore de perdre leur moyens devant la copie ou le jury.

La sophrologie permet:

  • Physiologiquement, une respiration fluide, calmée, permet une meilleure oxygénation du cerveau et son efficacité en est optimisée.
  • Mentalement, la préparation à l’examen permet de les aborder plus sereinement, avec la prise de recul nécessaire pour éviter de perdre ses moyens le moment voulu.

De plus les visualisations personnalisées enregistrées que je vous fournis sur votre page personnelle, sont un excellent moyen de vous mettre entre parenthèses, entre deux leçons. Une jolie façon de vous oxygéner pour repartir de plus belle.

Les capacités sont en vous, la sophrologie permet de les utiliser et ainsi optimiser vos chances de réussite.